Un militaire sans formation politique n’est qu’un criminel en puissance

Un militaire sans formation politique n’est qu’un criminel en puissance

Le 4 octobre 1984, Sankara s’adresse à la Trente-neuvième session de l’Assemblée générale des Nations Unies. La source de son discours ci-après est une brochure distribuée par la représentation du Burkina Faso auprès des Nations Unies.
Un militaire sans formation idéologique est un criminel en puissance thomasankara.net

« Briser et reconstruire l’administration à travers une autre image du fonctionnaire, plonger notre armée dans le peuple par le travail productif et lui rappeler incessamment que sans formation patriotique, un militaire n’est qu’un criminel en puissance. Tel est notre programme politique. » Thomas Sankara