Roch Marc Christian president, révolution du peuple emprisonné

Roch Marc Christian president, révolution du peuple emprisonnéRévolution emprisonné

L’actuel president du Faso, était le secrétaire exécutif du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) le parti de Blaise Compaoré. Ce parti et Blaise Compaoré sont restés au pouvoir de 1999 en 2003. Roch Marc Christian Kaboré en devient le président du CDP en 2014.

Roch Marc était le premier ministre de Blaise Compaore, un example de  mauvaise gouvernance et la corruption qui sont deux fléaux qui nuisent à l’émergence du Burkina Faso et de l’Afrique sur le plan économique, politique et social.

Ce nouveau président du faso, ce hibou au regard gluant, est coupable de corruption si les 27 ans du Blaise Compaoré étaint prise en compte.
A son discours d’investiture, le peuple qui versé son sang, gràce à laquel, il est le president du Faso, n’est pas suffisament nommé dans ce discours: Qu’il nous demontre le contraire, servir le peuple ou se servir du peuple.
En premier, il s’est servit de la victoire du peuple, de son sang et  de sa lutte.
Le peuple Burkinabe, à la patrie ou la mort a mis fin au régime du dictateur et assasint Blaise Compaore, devrait écouté ce 29 Decembre, pour tous ceus qui sont tombés, « la patrie ou nous vaincrons », comme garantie, qu’il mettra les intérêts du peuple du Burkina faso avant celles de la France, la petite entreprise privée au fond de la sueur du peuble, la corruption à petite et grande échelle.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>