La France paradis fiscal pour les dictateurs africains, qu’en pensez vous?

La France paradis fiscal pour les dictateurs africains, qu’en pensez vous?

La France paradis fiscal pour les dictateurs africains, qu’en pensez vous?

Les associations humanitaires ne font que dénoncer que la France est l’un des paradis fiscal pour les dicatateurs africains.
La fortune d’Omar Bongo, de Denis Sassou Nguesso, de Teodoro Obiang Nguema, d’Eduardo Dos Santos, Idris Déby Itno, Blaise Compaoré..

Malgré que leur peuple meurt de faim, les présidents sont immensément riches, La France n’est pas de tout coupable, ce sont les présidents et leurs complices qui sont les enémis de l’Afrique, ces eux qui volent et détournent les fonds publics, c’est eux les vrais coupables, logiquement, si la France bien informé accepte que ces mauvais enfants de l’afrique utilise le territoire afrançais comme paradis fiscal, la France est aussi coupable.

Pour plus d’information

Les « biens mal acquis » de trois présidents africains

Les biens mal acquis des présidents africains

José Eduardo Dos Santos

Joseé Eduardo Dos Santos, dictateur d'AngolaJosé Eduardo Dos Santos, veut rester à vie au pouvoir en Angola.

José Eduardo dos Santos, né à Sambizanga, Luanda, le 28 août 1942, est un homme politique angolais. Président de la République d’Angola en exercice depuis le 30 septembre 1992, il était déjà président de la République populaire d’Angola depuis le 21 septembre 19796.

José Eduardo dos Santos est le président du Mouvement populaire de libération de l’Angola (MPLA) depuis 1979 et le deuxième chef de l’État angolais après l’indépendance en 1975.

Est el premier Angolais associé à la grande corruption et au détournement des fonds du pétrole provenant en grande partie de l’enclave du Cabinda. Sa famille possède un important patrimoine, surtout immobilier, accumulé durant toutes ces années au pouvoir, dont des maisons dans les principales capitales européennes et des comptes bancaires en Suisse et dans des paradis fiscaux offshore. José Eduardo dos Santos possède une fortune de 31 milliards de dollars américains dans les banques européennes dissimulée dans plusieurs pays. La gestion de ces richesses est assurée pour l’essentiel par sa fille aînée(Isabel)

 

José Eduardo Dos Santos, Merci de quitter le pouvoir!

Les présidents africains les plus accro au pouvoir

Les présidents africains les plus accro au pouvoir
De Blaise Compaoré à Yoweri Museveni, voici les chefs d’État qui ne sont pas prêts à céder leur place.

Afridem, demande d’une démocratie réelle en Afrique!
Non à la démocratie à l’Africaine, les présidents qui ne peuvent plus s’en passer. Arrivés à la tête de leurs pays par coup d’Etat ou par des élections dites démocratiques, voici un petit échantillon classement des ces dirigeants africains:

  • Teodoro Obiang Nguema(Guinée Équatoriale). Arrivé au pouvoir le 3 août 1979,
  • José Eduardo Dos Santos(Angola). arrivé au pouvoir le 10 septembre 1979,
  • Paul Biya(Cameroun), arrivé au le 6 novembre 1982,
  • Yoweri Museveni(Ouganda) arrivé au pouvoir janvier 1986,
  • Robert Mugabe(Zimbabwe), arrivé au pouvoir en 31 décembre 1987,
  • Idriss Déby Itno(Tchad), arrivé au pouvoir le 2 décembre 1990,
  • Blaise Compaore au pouvoir, après l’assassinant de Thomas Sankara le 15 octobre 1987,
  • Omar Hasan Ahmad al-Bashir(Soudan du nord) arrivé au pouvoir en 1998,
  • Issayas Afeworki(Eritrea) arrivé au pouvoir en mai 1991,
  • Denis Sassou-Nguesso(République du Congo)  au pouvoir de 8 février 1979 à 31 août 1992, depuis le 25 octobre 1997