Les présidents africains les plus accro au pouvoir

Les présidents africains les plus accro au pouvoir
De Blaise Compaoré à Yoweri Museveni, voici les chefs d’État qui ne sont pas prêts à céder leur place.

Afridem, demande d’une démocratie réelle en Afrique!
Non à la démocratie à l’Africaine, les présidents qui ne peuvent plus s’en passer. Arrivés à la tête de leurs pays par coup d’Etat ou par des élections dites démocratiques, voici un petit échantillon classement des ces dirigeants africains:

  • Teodoro Obiang Nguema(Guinée Équatoriale). Arrivé au pouvoir le 3 août 1979,
  • José Eduardo Dos Santos(Angola). arrivé au pouvoir le 10 septembre 1979,
  • Paul Biya(Cameroun), arrivé au le 6 novembre 1982,
  • Yoweri Museveni(Ouganda) arrivé au pouvoir janvier 1986,
  • Robert Mugabe(Zimbabwe), arrivé au pouvoir en 31 décembre 1987,
  • Idriss Déby Itno(Tchad), arrivé au pouvoir le 2 décembre 1990,
  • Blaise Compaore au pouvoir, après l’assassinant de Thomas Sankara le 15 octobre 1987,
  • Omar Hasan Ahmad al-Bashir(Soudan du nord) arrivé au pouvoir en 1998,
  • Issayas Afeworki(Eritrea) arrivé au pouvoir en mai 1991,
  • Denis Sassou-Nguesso(République du Congo)  au pouvoir de 8 février 1979 à 31 août 1992, depuis le 25 octobre 1997